Quinzièmes journées de la schizophrénie

Mar 19, 2018 par

Du 17 au 24 mars 2018, se tiennent en France, en Suisse et au Togo les 15èmes journées de la schizophrénie. L’occasion de découvrir ou mieux comprendre une maladie associée à de nombreux préjugés et qui touche 660 000 personnes dans l’Hexagone.

labyrinthe

Plus de 150 manifestations

Spectacles, compétitions ou encore conférences vont se succéder toute la semaine pour sensibiliser le public à la schizophrénie. En tout plus de 150 événements, et ceci en 4 langues, français, allemand, italien et anglais !

Toucher un large public, démystifier une maladie souvent assimilée à la folie, réfléchir ensemble pour une meilleure prise en charge des patients, tels sont bel et bien les buts de ces journées. Pour parfaire l’expérience, un film interactif « Le repas de famille », invite l’internaute à se glisser dans la peau d’un schizophrène afin de mieux comprendre la maladie et ses implications dans la vie quotidienne.

Cette année, c’est plus particulièrement le thème de l’intégration dans notre société des personnes souffrant de schizophrénie qui est mise en avant. Sans banaliser la maladie, le slogan des journées « On a tous un côté décalé » se veut une invitation à la tolérance envers la différence, qui peut aussi se révéler source de richesse.

Une intégration difficile

Le professeur Stefan Kaiser, médecin-chef du service de psychiatrie adulte de Genève, rappelle que cette intégration reste un défi pour les patients. La schizophrénie demeure une maladie stigmatisante et menant à l’exclusion. Pourtant, les connaissances actuelles sur cette affection devraient nous permettre de dépasser les préjugés. Le professeur Kaiser rappelle d’ailleurs que l’évolution de la maladie est souvent plus positive que celle perçue par la population générale, et même par les psychiatres.

À savoir ! Sur 100 malades souffrant de schizophrénie, 20 % ne feront qu’une crise aiguë, 50 % feront plusieurs rechutes mais en menant une vie normale entre les crises, 30 % nécessiteront de forte dose de médicament et/ou une vie en institution.

Lors de ces journées, le problème de l’intégration des malades devrait être abordé sous différents angles : l’accès à la sphère professionnelle, politique ou créative…, mais aussi le rôle de l’entourage ou encore comment l’intégration contribue à se forger une identité.

Le programme des 15èmes journées de la schizophrénie est disponible sur le site schizinfo.

Lire aussiNeuro / Psy

Isabelle V., journaliste scientifique

– Du 17 au 24 mars 2018, 15èmes journées de la schizophrénie – schizinfo.com. Consulté le 15 mars 2018.
Isabelle V.
Journaliste scientifique
Passionnée de recherche clinique et pharmacovigilance.
Garde un penchant pour nos amis à quatre pattes.
Rédige un contenu scientifique fiable avec des sources vérifiées en respect de notre charte HIC.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée.